SOMMAIRE

Cliquez sur les liens pour accéder directement à la partie que vous souhaitez lire :

I. LA GENESE

I.1 Enjeu des caissons SECUR'AMIANTE

I.2 Les innovations des caissons SECUR'AMIANTE

I.3 Développement et historique du projet

II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

II.1 Descriptif-fonctionnement

II.2 Applications travaux sur sols, murs, plafonds

II.3 Atouts du système

II.3.1 Sécurisation de l'intervention

II.3.2 Politique qualité - Durabilité du produit

II.3.3 Polyvalence et facilité d'emploi

II.3.4 Economique - Rapidité de mise en oeuvre

II.3.5 Gain financier - gain en délais

III. MODE OPÉRATOIRE FOURNI

IV. INTEGRATION DANS LE PRDA

____________________________________________________________________________________________________________________________

I. LA GENESE

 

I.1        LES CAISSONS SECUR’AMIANTE ONT ÉTÉ CONÇUS POUR :

 

-        Limiter les dispositifs de confinement onéreux nécessaires au désamiantage.

-        Limiter l’exposition des opérateurs et de l’environnement

-        Sécuriser les interventions réalisées sur ou à proximité de produits amiantés (sous-section 4)

-        Trouver une solution rapide et fiabilisée permettant la gestion de travaux en locaux occupés.

 

I.2        LES INNOVATIONS DES CAISSONS SECUR’AMIANTE :

 

-        L’opérateur est extrait du confinement : l’opérateur intervient à l’extérieur de la boite à gants qui est mise en dépression, sans risque d’exposition.

-        Les caissons sont équipés de tous les organes de sécurité imposés par la règlementation en matière de désamiantage (Flux d’air sécurisée, avec clapet d’entrée d’air anti-retour, et vanne d’entrée d’air permettant d’ajuster la dépression interne, Aspiration à la source, Brumisation, ….)

-        Sécurisation de toute l’intervention y compris de l’extraction des déchets.

-        Outil réutilisable : Les caissons peuvent être refermés sur eux-mêmes pour resservir sur d’autres chantiers.

demonstration desamiantage

I.3        DEVELOPPEMENT ET HISTORIQUE :

 

-        13/02/2013 - Dépôt de BREVET N° 13/51218 à l’INPI

-        19/04/2013 – Premiers chantiers TEST ST HERBLAIN PLESSIS CELLIER

o   Résultats d’empoussièrement encourageants (Zéro fibre comptée)

o   Association de la CARSAT, de la DIRECCTE, de la Médecine du travail, …

-        05/07/2013 – Premier AVIS de l’INRS sur le produit

o   Avis positif et remarques constructives.

o   Evolution du produit et travail sur l’ergonomie

-        05/12/2014 – Deuxième chantier TEST St HERBLAIN LA CHANGETTERIE

o   Résultats d’empoussièrement conformes (< 5 f/l autour du caisson - Zéro fibre comptée)

-        Depuis 2014 – Commercialisation du produit avec amélioration constante.

-        12/12/2016 – Accord du soutien du Plan de Recherche et de Développement pour l’Amiante lancé par le Ministère sur le projet.


II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

caisson desamiantage

  • Sécurisant : Caissons pour travaux sur AMIANTE en sous-section 4 du décret 2012-639 du 4 mai 2012.

  • Polyvalent : Utilisation possible en sol, murs et plafonds, dépose de plinthes ou de gaines Amiante-ciment

  • Economique : Caisson étanche, pas de confinement complet de la pièce, travaux en milieux occupés possible

  • Rapide : de mise en œuvre grâce à la légèreté du caisson

  • Fabrication sur mesure si nécessaire

II.1        DESCRIPTIF - FONCTIONNEMENT :

Le principe de fonctionnement des caissons SECUR’AMIANTE est de réaliser des travaux de retrait des matériaux amiantés ou des interventions sur des matériaux contenant de l’amiante en vase clos, à l’intérieur d’un caisson d’intervention (Caisson SECUR’AMIANTE).

Le travail est réalisé depuis l’extérieur de ce caisson transparent, via des manches fixées et étanchées sur cette structure.

Ces caissons, une fois reliés à un aspirateur de Très Haute Efficacité, permettent un travail sur les produits amiantés (préparation des supports, de ponçage, perçage, burinage, …) en toute sécurité pour l’environnement et les personnes.

En effet, le travail s’effectue alors dans un milieu confiné, placé en dépression (jusqu’à 250 Pa) et en très fort renouvellement d’air (> 200 V/heure).

 

Ce dispositif est voué à être adapté aux différentes configurations des lieux, ses dimensions pourront donc être adaptées en fonction du besoin.

Les travaux sont réalisés en ajustant le niveau des protections individuelles et des protections collectives en fonction des niveaux d’empoussièrement en fibres d’amiante attendus.

 

Le procédé de captage à la source des fibres d’amiante et des poussières émises à l’intérieur du caisson de confinement, permet d’éviter la dispersion de fibres dans les locaux et dans l’environnement ; la concentration en fibres d’amiante alentour reste inférieure au niveau de salubrité publique (5 fibres / litre), selon les différents chantiers TEST réalisés.

-        Le caisson permet ainsi de limiter au strict nécessaire, les dispositifs de protection individuelle et collective nécessaires à la protection de la population et des salariés.

-        Le caisson une fois retiré de son socle se positionne sur le support à traiter, avec étanchéité par joint ; il se referme sur lui-même après usage pour garantir l’absence de dispersion de fibres d’amiante lors des phases de transport ou de déplacement sur chantier.

caisson de face caisson de dos caisson de cote

II.2        APPLICATIONS : TRAVAUX SUR SOLS, MURS, PLAFONDS :

 

Le caisson SECUR'AMIANTE est particulièrement adapté pour des chantiers de maintenance ou d'entretien, ou pour des opérations de désamiantage ponctuelles permettant ensuite des travaux sur des supports sains :

 

  • Travaux sur des sols : travaux de réfection, retrait ponctuel de quelques dalles de sols amiantées, retrait ponctuel de colle amiantée par ponçage ou burinage, retrait ponctuel de carrelage ou colle de carrelage, retrait d'une petite zone de ragréage, ...

 

  • Travaux sur des murs ou cloisons : retrait ponctuel ou préparation de support avant remise à neuf par ponçage ou burinage de peintures amiantées, d'enduits plâtreux amiantés, d'enduits de lissages ou débullage, perçage sécurisé, y compris dans les angles, retrait de colles de faïence...

 

  • Travaux sur plafonds : retrait ponctuel ou préparation de support idem que sur murs, perçages, .....

 

  • Travaux de retrait de plinthes avec colles amiantées - via caisson dédié

 

  • Dépose de gaines en amiante-ciment (EP, EU) - désamiantage autour des gaines

 

  • Travaux sur des matériels et équipements via caissons sur mesure : Joints de brides, joints de moteur, mâchoires de freinage d'ascenseur, .....

 

  • Travaux en zone sous-section 3 : abaissement du niveau d'empoussièrement au poste de travail sur tous types d'applications

  • ........

EXEMPLES interventions desamiantage

interventions desamiantage

II.3        ATOUTS DU SYSTEME :

 

Les caissons SECUR’AMIANTE correspondent aux systèmes clos à dépression décrits dans le GUIDE INRS ED6262 – paragraphe 7.2.3 « Mesures d’isolement de la zone d’émission de poussière » et sont adaptés pour les travaux réalisés dans le cadre de la sous-section 4 décret 2012-639 du 4 mai 2012.

 

II.3.1     SECURISATION DE L’INTERVENTION

Le Caisson SECUR’AMIANTE permet d’intervenir sur une zone contenant de l’amiante, sans intervention directe de l’opérateur sur le produit amianté :

  • Absence d’exposition de l’opérateur durant l’intervention.
  • Absence, ou réduction au minimum du risque de dispersion de fibres d’amiante dans l’environnement durant l’intervention.

 

II.3.2     POLITIQUE QUALITE – DURABILITE DU PRODUIT

SECUR’AMIANTE se positionne dans une politique qualité, avec recherche de fiabilité et durabilité des produits.

-        Les caissons, décontaminables, peuvent être refermés sur eux-mêmes et mis en house après intervention, et peuvent être réutilisés sur d’autres chantiers.

-        La structure des caissons, étudiée pour rigidifier le produit dans les transports et optimiser les flux d’air et l’ergonomie des postes de travail, permet également le remplacement d’un panneau transparent en cas de rayure ou détérioration.

 

II.3.3     POLYVALENCE ET FACILITE D’EMPLOI

 

Les caissons sont polyvalents : un même caisson peut être utilisé en sol, mur et plafond.

-        L’utilisateur pourra effectuer avec un même caisson, des tâches variées (dépose ponctuelle de sols, travail sur murs ou plafonds impactés par l’amiante, retrait de colles de faïence amiantées, …).

-        La gamme de produit existante permet de s’adapter à toutes les configurations. Une fabrication de caissons sur mesure est possible si nécessaire.

-        Les retours d’expériences sur le produit sont très positifs, en termes de capacité de travail et de retours de mesures d’empoussièrement.

 

II.3.4     Economique – Rapidité de mise en œuvre

 

Le Caisson SECUR’AMIANTE permet de limiter les dispositifs de protection de l’environnement par réduction du niveau d’empoussièrement des processus au niveau du poste de travail.

 

  • Procédé permettant d’effectuer les travaux sur les produits contenant de l’amiante en garantissant à l’extérieur du caisson (et donc dans le local ou le logement, ou autour du salarié), un niveau d’empoussièrement inférieur au seuil de salubrité publique (5 fibres d’amiante par litre).
  • Le retrait est effectué ainsi avec un niveau d’empoussièrement en dehors du caisson, inférieur au seuil du niveau 1 défini dans le décret 2012-639 du 4 mai 2012.
  • L’opération peut donc être réalisée en limitant les dispositifs de protection collective et individuelle.

 

II.3.5     GAIN FINANCIER – GAIN EN DELAIS

 

L’utilisation de ces caissons étanches fait gagner du temps et de l’argent à l’entreprise de désamiantage : ces derniers, d’un poids léger, sont rapides à mettre en place.

Ils permettent en outre les travaux dans des locaux occupés, ou seule la pièce ou la zone concernée par les travaux est vidée.

III. MODE OPERATOIRE FOURNI

 

Afin de faciliter le travail de l’entreprise dans ses démarches administratives, un mode opératoire générique est transmis avec chaque caisson vendu.

  • Ce document présente le mode d’emploi du caisson de manière imagée.
  • Il reprend de manière didactique les différents points à aborder, dans le cadre du mode opératoire d’intervention sur produits amiantés, comme requis par la réglementation (respect de la sous-section 4 du décret 2012-639).

 

IV. INTEGRATION DANS LE PRDA

 

L’innovation de SECUR’AMIANTE rentre dans le cadre d’un projet lancé par le Ministère du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité - La Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages. Ce projet, le PRDA (Projet Recherche et Développement Amiante), consiste à améliorer la gestion des opérations de travaux et des interventions en présence d’amiante.

Le but étant de réduire les coûts et les délais tout en assurant la qualité environnementale et sanitaire des chantiers, notamment : la sécurité des travailleurs et de la population en présence d’amiante.

plan recherche developpement amiante france